Écobes au Cégep de Jonquière

Projets spéciaux COVID-19

Projets en cours 2020-2021

Étude internationale sur le bien-être des étudiants en temps de COVID-19

Cette étude collecte des données au sujet du bien-être des étudiant.e.s durant la pandémie de COVID-19. Les données sont collectées dans 27 pays européens et nord-américains, en plus de l’Afrique du Sud. Cette étude vise à identifier le lien entre l'épidémie de COVID-19 et le bien-être de la population étudiante en enseignement supérieur dans 27 pays européens et nord-américains, en plus de l’Afrique du Sud. Un sondage en ligne est utilisé pour recueillir des données auprès de la population étudiante afin de vérifier si les mesures nationales et institutionnelles ont un impact significatif sur le bien-être des étudiant·e·s universitaires et collégiaux.

L'équipe de recherche actuelle émet l'hypothèse que les mesures nationales et institutionnelles ont un impact significatif sur le bien-être des étudiant.e.s universitaires et collégiaux. Conformément au modèle du stress social (Pearlin, 1989), ainsi qu'au cadre de l'étude « l'impact psychologique d'une quarantaine », récemment publiée dans The Lancet (Brooks et al., 2020), la présente étude vise à identifier le lien entre l'épidémie de COVID-19 et le bien-être des étudiant.es.

Pour les informations plus détaillées du projet, cliquez ici.

Les freins et contraintes associés à l'utilisation du transport alternatif à l'auto-solo en période post-confinement liée à la crise sanitaire de la Covid-19

La congestion routière constitue un problème urbain de plus en plus criant. Les entreprises ainsi que les organisations, de par leur rôle de « générateur de déplacements », s’investissent de plus en plus dans la mise en place d’initiatives afin d’améliorer les pratiques de navettage de leurs employés afin que celles-ci soient plus efficaces et durables. Ces pratiques, qui se réclament de la mobilité durable, reposent sur des moyens alternatifs à l’auto-solo comme le covoiturage, le transport collectif, la marche, le vélo, etc. La mise en place de telles mesures présente de nombreux avantages autant pour les individus (réduction des coûts liés aux déplacements et bénéfices pour la santé), les organisations (augmentation de la productivité liée à une plus grande assiduité) que la société (réduction de la congestion routière et des émissions de gaz à effet de serre).

Cependant, l’actuelle pandémie pourrait fragiliser la confiance des citoyens envers le transport collectif considérant les risques inhérents à ce mode de transport (grande proximité des utilisateurs lors de périodes de pointe et roulement continu des utilisateurs). En effet, l’un des enjeux qui préoccupent les intervenants œuvrant dans le milieu des transports collectifs et actifs est le changement de modes de déplacement favorisant l’auto-solo compte tenu des risques perçus (ou vécus) liés à l’utilisation des transports collectifs.

Le projet de recherche a pour but de documenter l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur les perceptions et les motivations des usagers envers l'utilisation des déplacements alternatifs à l'auto-solo. Les résultats de cette recherche permettront aux divers organismes impliqués en mobilité de mieux adapter leurs services, leurs actions et leurs ressources aux différents besoins de la population que va avoir engendré cette crise.

Adaptation psychologique et adaptation aux études des étudiant.e.s collégiaux face à la crise de la COVID-19 

La crise sanitaire actuelle engendre des impacts importants sur le quotidien de la population mondiale. Les étudiants collégiaux n’y échappent pas. Déjà soumis à de nombreux défis face à la transition vers l’âge adulte, la crise actuelle sollicite grandement leur capacité d’adaptation qui était déjà grandement sollicitée auparavant. Le changement rapide de régime d’études des cours en présentiel aux études à distance engendre également des effets sur divers éléments entourant leur scolarité (résultats scolaires, cheminement scolaire, acquisition des compétences, motivation scolaire, etc.).

Le projet de recherche a pour but de documenter l’adaptation des étudiants à la présente crise sanitaire sur les plans personnels et scolaires.

Les résultats de cette recherche permettront aux divers intervenants des milieux collégiaux (ex. direction des études, services aux étudiants, services adaptés, aide financière aux études, etc.) de mieux adapter leurs services, leurs ressources et leurs orientations aux différents besoins que va avoir engendré cette crise.