Écobes au Cégep de Jonquière

Projets en santé

Projets en cours en 2016-2017

Image corporelle et estime de soi chez les adolescents : effets à court et moyen terme d'un programme d’intervention en milieu scolaire

L'insatisfaction à l'égard de son corps prend sa source dès le jeune âge. Cette insatisfaction a été mise en lien avec plusieurs phénomènes négatifs, notamment l'intimidation liée au poids, une faible perception de ses capacités interpersonnelles, une plus faible estime de soi, la présence d'anxiété, des symptômes dépressifs, une perception négative de son état de santé et le développement de troubles alimentaires comme l'anorexie ou la boulimie. De nombreux programmes d'intervention ont été développés au cours des trois dernières décennies pour prévenir les troubles alimentaires, mais peu de programmes sont spécifiquement axés sur la prévention de l’insatisfaction corporelle chez les adolescents. L'organisme ÉquiLibre propose, depuis une vingtaine d'années, un programme en milieu scolaire, Bien dans sa tête, bien dans sa peau, visant à promouvoir une image corporelle positive chez les adolescents.

Ce projet de recherche, financé par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), vise l’analyse des effets à court et moyen terme du programme d’intervention proposé par ÉquiLibre. Au final, le projet devrait permettre l'amélioration du programme et la viabilité à long terme de ces interventions en milieu scolaire.

L'équipe de projet est multidisciplinaire et allie des intervenants (ÉquiLibre) et des chercheurs de différents établissements (ÉCOBES, Université du Québec à Chicoutimi, Université du Québec à Montréal, Université Laval, Deakin University à Melbourne en Australie).

Trousse de sensibilisation et d'observation des boîtes à lunch dans les camps de jour

L’adoption d’une saine alimentation demeure un défi important au regard de la diminution de l’obésité chez les jeunes. Programme novateur, Tremplin Santé vise à favoriser la mise en place dans les camps d’été d’un environnement propice à l’adoption de saines habitudes de vie par les jeunes. Pour mesurer les effets réels de son programme sur les comportements alimentaires au sein des camps d’été, Tremplin Santé a besoin d’un instrument de mesure fiable qui permet de récolter des données probantes sur les habitudes alimentaires des jeunes campeurs.

La trousse développée par ÉCOBES se veut un outil de mesure mais aussi un moyen de sensibiliser les jeunes aux notions de boîte à lunch équilibrée, d'assiette santé et de collation équilibrée. Réalisée en collaboration avec des experts du domaine (nutrition, santé, éducation, évaluation, statistiques), la trousse a été validée auprès de plusieurs centaines de jeunes en 2016. Elle est le fruit d’un travail collaboratif et interdisciplinaire impliquant des étudiants et des chercheurs d’ÉCOBES, de l’UQAC et de la Clinique 180.

Ce projet a été financé conjointement par la Fondation Tremplin Santé et le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation dans le cadre de son programme Passeport innovation.

Comment optimiser le transfert de connaissances de pharmacogénétique en pratique clinique? Point de vue d’omnipraticiens, de pharmaciens et de patients.

Ce projet de recherche vise deux objectifs principaux : 1) mieux comprendre les limites et l’ouverture des intervenants de première ligne et des patients au sujet des tests PGt, 2) formuler des recommandations pour favoriser une meilleure applicabilité et pour faciliter le transfert de connaissances auprès des intervenants de première ligne. L’équipe de projet multidisciplinaire est composée de chercheurs d’ÉCOBES et de l’Université de Montréal.

Effets des stages en soirée sur l'apprentissage des étudiantes en Soins infirmiers

Les étudiantes inscrites au programme collégial en Soins infirmiers doivent souvent faire des stages en soirée. Au lendemain de ces stages, elles doivent être en salle de classe dès huit heures le matin. Les étudiantes sont ainsi à risque de privation de sommeil et de fatigue, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner par rapport à l’apprentissage et à la réussite scolaire. Ce projet de recherche, financé par le PAREA, vise à clarifier les effets des stages en soirée sur le sommeil, la fatigue et l’apprentissage des étudiantes en Soins infirmiers et d’identifier des moyens susceptibles de favoriser leur réussite scolaire. Ces moyens peuvent toucher autant à l’enseignement qu’aux besoins en matière d’apprentissage.

Les facteurs de risque et les trajectoires développementales associés à l’emploi à l’âge de 13 et de 15 ans

Ce projet, réalisé en collaboration avec l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), l'UQAM et l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), s’inscrit dans la lignée des travaux de recherche qui visent à approfondir les raisons pour lesquelles les jeunes travailleurs présentent un risque plus élevé d’accidents de travail. Il permettra plus particulièrement de pallier l’absence de données scientifiques sur les facteurs favorisant une entrée précoce sur le marché de l’emploi et sur les impacts y étant associés en termes de santé et de sécurité au tout début de l’adolescence. Ces résultats permettront de mieux cibler les actions de prévention auprès de cette population.

Les données de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ) seront mises à profit dans le cadre de ce projet.

Amélioration de l'adaptation au travail de nuit par l'application de technologies novatrices d'exposition à la lumière dans le secteur minier

Dans le nord du Québec, des centaines d'employés travaillent sur les quarts de nuit pendant 21 jours consécutifs, 12 heures sur 24, avec 14 jours de repos à la maison entre les rotations. Il n'existe actuellement aucune solution standard pour diminuer les risques de fatigue liés à cet horaire contre nature. L'objectif principal de ce projet, financé par le CRSNG, est de vérifier l'efficacité d'une stratégie novatrice de stimulation par de la lumière bleue combinée au port de lunettes à lentilles orangées le matin chez les travailleurs de nuit. Cette stratégie est inspirée du fait que notre horloge biologique est plus sensible à la lumière bleue que toute autre couleur, le bleu ayant un effet stimulant la nuit. L'hypothèse principale est que l’adaptation des travailleurs du secteur minier au travail de nuit sera plus rapide et que leur vigilance nocturne et leur sommeil diurne s'en trouveront améliorés.

Ce projet, réalisé en partenariat avec l'Université Laval, est financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Développement d’une plateforme de prédiction des risques liés à la fatigue dans l’industrie aéronautique

En collaboration avec une entreprise partenaire du domaine de l'aviation, l’Université McGill et l’Université de la Colombie-Britannique, ÉCOBES a obtenu une subvention du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour développer un logiciel de prédiction des risques liés à la fatigue. L’objectif de cet outil est de prévenir les incidents et les accidents en lien avec l’accumulation de fatigue chez les pilotes et, ainsi, d'améliorer la sécurité des transports dans l’industrie aéronautique.

Étude longitudinale sur la participation sociale et la qualité de vie des personnes atteintes de dystrophie myotonique

Depuis 25 ans, ÉCOBES effectue des recherches dans le but d’améliorer la participation sociale et la qualité de vie des personnes atteintes de dystrophie myotonique de type 1 (DM1). En 2001, deux cents individus atteints de DM1 participaient à une vaste enquête. Quelque dix ans plus tard, l’enquête est renouvelée auprès de ces mêmes patients. Les objectifs principaux sont de caractériser la progression des atteintes musculaires et multisystémiques, incluant les atteintes cognitives, cardiaques, métaboliques et pulmonaires, de déterminer la progression des incapacités fonctionnelles et d’identifier les restrictions dans la participation sociale.

Financée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Partenariat de recherche sur les maladies neuromusculaires (PRMN), l’étude est dirigée par le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les maladies neuromusculaires (GRIMN). Le rôle d'ÉCOBES dans ce projet se situe à deux niveaux. D'une part, il s'agit d'offrir un soutien technique et un partage d'expertise dans l'élaboration et le traitement de la banque de données de recherche. D'autre part, les chercheurs du Centre s'intéressent à la participation sociale des patients de même qu'à leurs symptômes de somnolence, de fatigue et d'apathie.

Quelques projets récemment complétés

Perception de son image corporelle et réalité : quelles distinctions?

L’image corporelle présentée par l’industrie de la mode représente trop souvent un idéal déconnecté de la réalité, ce qui peut avoir des conséquences sur l’estime de soi et la satisfaction à l’égard de son image. Selon l’organisme ÉquiLibre, les Québécois sont de plus en plus nombreux à se préoccuper de leur poids, et ce, peu importe leur format corporel. Une préoccupation excessive peut mettre en danger la santé physique et mentale des personnes. À l’heure où l’on s’inquiète de l’image projetée, des normes de beauté véhiculées dans les médias et, paradoxalement, à l’heure où la proportion d’obèses est en progression, ce projet de recherche s’intéresse à confronter justement la perception de l’image corporelle et la réalité mesurée par des données anthropométriques.

Réalisé en collaboration avec le Centre de recherche et d'innovation en habillement Vestechpro, affilié au Cégep Marie-Victorin, ce projet s’intéresse également aux liens entre la satisfaction de sa silhouette et l’estime de soi. En partenariat avec l’organisme ÉquiLibre et avec une professeure-chercheuse en psychologie de l’UQAC, l’objectif ultime est de développer des messages et d’entreprendre des actions encourageant le développement d’une image corporelle positive et l’adoption de saines habitudes de vie chez les jeunes adultes québécois.

Effets du projet pilote d’offre de tests de porteur pour quatre maladies héréditaires récessives

Depuis 2000, ÉCOBES est engagé dans un programme de recherche qui porte sur la génétique communautaire et les perceptions de la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSJ) à cet égard. En partenariat avec l’Agence de la santé et des services sociaux du SJSJ et l’Institut de la statistique du Québec, un sondage a été réalisé au printemps 2012 afin d’évaluer les retombées de la mise sur pied du projet pilote d’offre de tests de porteur pour quatre maladies héréditaires récessives dans la région du SLSJ. L’étude, réalisée par ÉCOBES, porte sur l’acceptabilité du projet pilote, sur les connaissances, sur les perceptions et sur les représentations en génétique communautaire de la population du SLSJ âgée de 18 à 44 ans. La Corporation de recherche et d’action sur les maladies héréditaires (CORAHM) et les associations de personnes atteintes de maladies héréditaires ont également collaboré au projet.

Trajectoire d’emplois des étudiants-travailleurs en santé et sécurité du travail

Dans le cadre de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ), pilotée par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), ÉCOBES a accompagné l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) dans le développement d’un outil de collecte pour documenter la trajectoire d’emplois des étudiants-travailleurs en santé et sécurité du travail (SST).

Conditions d’exercice du travail et SST chez les jeunes du secondaire et du collège

Depuis une vingtaine d’années, plusieurs études ont mis en évidence le fait que les jeunes de moins de 25 ans se blessent très souvent au travail, faisant de cette situation une préoccupation de santé publique au Canada, aux États-Unis et en Europe. Le Québec n’y échappe pas; les jeunes travailleurs y représentant une population particulièrement touchée par les lésions professionnelles. Lorsqu’on tient compte du temps passé au travail, les jeunes québécois subissent environ une fois et demie plus d’accidents de travail que leurs aînés.

Cette étude, réalisée par ÉCOBES, en partenariat avec l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), a permis d’explorer les conditions de travail et de SST des jeunes fréquentant les ordres d’enseignement secondaire et collégial dans trois régions du Québec (Saguenay–Lac-Saint-Jean, Capitale-Nationale et Laurentides). Ce projet s’est inscrit dans la foulée des travaux qui tentent de comprendre pourquoi les jeunes travailleurs courent un risque accru d’accidents de travail. Il alimente, par le fait même, le développement de nouvelles connaissances sur le processus accidentel.

Lien vers le rapport de recherche : Jeunes du secondaire et du collégial qui cumulent études et travail. Une enquête sur les conditions d’exercice du travail et la SST. IRSST, 2014.

Deux articles parus à la suite de la publication de ce rapport :

« Le travail commence tôt chez les jeunes adolescents », Thomas Plourde, Le Réveil, 22 avril 2014.

« Travailler à l'aube de la puberté », Daphnée Dion-Viens, Le Soleil, 3 mai 2014.

Rôle des facteurs environnementaux dans les trajectoires d’emploi des personnes atteintes d’ataxie récessive spastique autosomique de Charlevoix-Saguenay

Ce projet de recherche vise à explorer la problématique de l’intégration et du maintien en emploi des individus atteints d’ataxie récessive spastique autosomique de Charlevoix-Saguenay (ARSACS). Une meilleure compréhension des facteurs environnementaux qui influencent la participation au marché du travail contribue à améliorer les services de réadaptation au travail, les services vocationnels et les services sociaux dédiés aux personnes atteintes d’autres maladies neuromusculaires ou aux prises avec une déficience motrice.

Conditions et pratiques favorisant une intégration sécuritaire en emploi des jeunes étudiants-travailleurs dans le secteur des services

En partenariat avec l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), ÉCOBES a participé à un projet sur les conditions et les pratiques favorisant une intégration sécuritaire en emploi des jeunes étudiants-travailleurs dans le secteur des services. Ce projet mène vers une description des pratiques d’accueil et d’intégration mises en œuvre dans les petites entreprises qui, malgré le peu de moyens dont elles disposent, sont considérées comme suffisantes par les jeunes et prometteuses du point de vue de la prévention.

Lien vers le rapport de recherche : Portrait de l'accueil et de la formation à l’embauche des étudiants occupant un emploi pendant l’année scolaire. IRSST, 2015.

Étude des représentations sociales du médicament : de sa conception à sa consommation

Une chercheuse d’ÉCOBES a complété une thèse de doctorat intitulée : Les représentations sociales de la pharmacogénomique au Québec : éléments de prospective. Son projet de recherche consistait à mieux comprendre les représentations sociales de la pharmacogénomique des étudiants en médecine et des chercheurs du domaine.

La problématique du jeu pathologique

Les membres du comité Jeux pathologiques et cyberdépendance du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Lac-Saint-Jean-Est ont remis à ÉCOBES le mandat d’analyser les données de l’enquête interrégionale de 2008 en lien avec la problématique du jeu pathologique et de la cyberdépendance.